Faire une belle échappée à Bichkek, la capitale du Kirghizistan

Faire une belle échappée à Bichkek, la capitale du Kirghizistan

Le Kirghizistan, un pays d’Asie centrale, se trouve le long de la route de la soie, qui n’est autre qu’une ancienne route commerciale reliant la Chine et la Méditerranée. Extrêmement montagneux, il possède 3 878 km de frontières, partagées avec d’autres pays voisins. D’une superficie de 198 500 km2, le Kirghizistan est totalement enclavé, et n’a donc pas accès à la mer, ce qui n’est pas une entrave à sa splendeur. Pour les vacanciers, Bichkek est une étape incontournable. Moderne, la capitale est appréciée pour ses monuments majestueux, ses nombreux jardins et ses allées bordées d’arbres qui lui donnent un air de fraîcheur. Pendant cette escale à Bichkek, un tour à Osh Bazaar s’impose.

C’est le plus grand marché du pays, et le plus animé de la cité. Les touristes déambuleront entre les stands de nourriture garnis de fruits secs, d’épices et de fromages séchés. Tout autour, ils distingueront des échoppes de chapeaux, de chaussures et de tapis. Une immersion dans l’attractif bazar est une manière de s’imprégner de la culture kirghize. Force est pour les visiteurs de constater que les Kirghizes sont accueillants, et d’une simplicité qui inspire l’humilité. Il suffit de lancer un tonitruant « jakshy suzbu ? » pour « est-ce que ça va bien ? » pour les faire rire.

La tour Burana, un coup de cœur pour les aventuriers

Il est impensable de visiter le Kirghizistan sans faire une excursion à la tour Burana. C’est un grand minaret qui se trouve dans la vallée de Tchouï au nord du pays, et à environ 80 km à l’est de Bichkek, près de la ville de Tokmok. Ce véritable chef-d’œuvre architectural a été construit avec des pierres tombales. Il est agrémenté par des escaliers qui permettent aux routards d’accéder au sommet. Les stèles funéraires, les 3 mausolées et les fondations du château sont tout ce qui reste de Balasagun, une ville disparue fondée par les Qarakhanides à la fin du IXe siècle. Ces vestiges font désormais partie du musée à ciel ouvert. Après avoir contemplé les ruines, les promeneurs franchiront les portes du petit bâtiment qui contient des informations historiques et des objets trouvés dans les environs et sur le site même.

Découvrir la montagne bigarrée du Kirghizistan : Ala-Too Mountain

Voici une destination qui ravira les amateurs de grands espaces ! Cette chaîne de montagnes a un sommet toujours couvert de neige. Vue de loin, elle semble bariolée de couleurs. Bien sûr, c’est Ala-Too Mountain, signifiant « montagnes multicolores ». Mais on l’appelle également Kirghiz Alatau, chaîne du Kirghizistan ou encore Alexander Range.

Il s’étire sur une longueur totale de 454 km depuis l’extrémité ouest du lac Issyk-Koul jusqu’à Taraz, une ville du Kazakhstan. Pour les estivants, c’est une opportunité d’explorer la célèbre étendue d’eau kirghize, coincée entre les deux parties d’Ala-Too Mountain. Issyk-Koul propose des stations balnéaires, où les globe-trotters feront de la baignade dans des eaux divines, légèrement salées. Ils pourront aussi randonner à pied ou à cheval sur la rive sud. Sous un ciel lumineux, ils parcourront des paysages sauvages d’une rare beauté et sentiront le parfum des fleurs odorantes qui jonchent le sol.


Les commentaires sont clos.