Archives de
Catégorie : Uncategorized

Madagascar, la beauté d’un pays qui envoûte par la magnificence de son écosystème

Madagascar, la beauté d’un pays qui envoûte par la magnificence de son écosystème

Classifiée comme étant la plus grande île du continent africain, Madagascar est un pays qui abrite un biotope incroyable. Selon les études, il a été constaté que 5 % des espèces animales de la planète se trouvent à l’intérieur de cette magnifique nation. Grâce aux nombreuses actions qui contribuent à la préservation de la faune et de la flore malgache, les amoureux de la nature plongeront dans le cœur des étendues sauvages de cette contrée. Ils seront au milieu d’une niche écologique époustouflante, peuplée par des milliers de spécimens incroyables, dont la plupart sont en voie de disparition. Ils dompteront les chemins ardents de la Grande Île, allant des forêts denses du parc national de la Montagne d’Ambre au nord, traversant les rives de l’ouest pour une halte dans le parc national Tsingy de Bemaraha, avant de continuer au sud, pour une rencontre inédite avec les occupants du parc national de l’Isalo. Tout un programme riche en connaissance et plein de détente attend les globe-trotters tout le long de ces trajets faramineux, pour un séjour inoubliable dans le territoire malgache.

Dans le cœur de la nature sauvage malgache à travers ses aires protégées

Situé à l’extrême nord de Madagascar, le parc national de la Montagne d’ambre est le premier itinéraire à choisir pour une exploration de la faune et de la flore malgache. Composée d’une jungle épaisse et humide depuis ses plaines et ses vallées, jusqu’aux altitudes. Cette localité est un havre de paradis pour plusieurs animaux qui font le renom du pays, comme le Microcèbe roux, le Lémur couronné et le Lémur de Sanfor. La réserve réfugie également quelques spécimens de reptiles, d’amphibiens et différents oiseaux. Ensuite, les randonneurs peuvent continuer leur expédition, en longeant les côtes ouest de Madagascar pour arriver vers le parc national Tsingy du Bemaraha. C’est un endroit constitué de blocs de calcaires pointus, renfermant un nombre incalculable de plantes qui suscitent la curiosité de plus d’un botaniste, de géologues et de biologistes. C’est le lieu idéal pour une aventure hors du commun dans les terres sauvages malgaches. Sur place, les visiteurs observeront les chauves-souris endémiques de Madagascar, à part les lémuriens, les volatiles et autres mammifères.

Une virée pleine de sensation dans le parc national de l’Isalo

En se déplaçant au sud, les férus du monde sauvage seront aux anges, une fois arrivés au parc national de l’Isalo. Cette immense aire protégée résume un voyage accompli lors d’un passage à Madagascar. Le panorama des profonds ravins contrasté avec les pics rocheux aux formes idylliques assure un dépaysement total aux vacanciers qui effectuent un détour au parc national de l’Isalo. Les inconditionnels de l’ornithologie seront ravis de distinguer une collection étonnante de volatile, dont le très célèbre Ibis huppé ou Ankoala, une espèce menacée de disparition. C’est dans cette zone que les touristes apercevront les fameux Makis ou Lémurs kata. Ils iront également jeter un coup d’œil sur les sites intéressants qui ornent le parc, ne citant que la fenêtre de l’Isalo, la piste jalonnée de Tanao, les nombreuses cascades qui se déversent dans des piscines naturelles, le canyon des singes et la grotte des Portugais. Les baladeurs feront la rencontre de beaucoup d’autres animaux fantastiques et intrigants, au fur et à mesure qu’ils franchiront chaque allée de ces itinéraires féériques.

Les activités à entreprendre en Guadeloupe

Les activités à entreprendre en Guadeloupe

Pour un voyage réussi qui rime avec détente, sport, aventures et loisirs, choisissez la Guadeloupe comme destination. Cet archipel réunit tous les éléments pour trouver du bonheur et pour créer des moments magiques et inoubliables.

Une randonnée en Guadeloupe

La Guadeloupe abrite d’innombrables richesses naturelles qui attirent toutes sortes de voyageurs. On y trouve des îles paradisiaques, des kilomètres de plages de sable blanc, des zones montagneuses, une faune marine exceptionnelle, des belles baies, des barrières de corail… Pour découvrir ces trésors, vous pouvez pratiquer une randonnée. D’ailleurs, cet archipel possède un bon nombre de traces à parcourir et d’itinéraires balisés. Vous pouvez, par exemple, parcourir le long de la rivière de la Petite Lézarde, à Basse-Terre, pour voir des forêts tropicales luxuriantes, de beaux paysages et de belles petites cascades.

La Grande Rivière Ferry est aussi très prisée par les amateurs de randonnée en raison de sa beauté. Elle possède plusieurs chutes d’eau, des bassins idéals pour une baignade et des toboggans naturels. Par ailleurs, si vous adorez faire une ascension des hautes montagnes, vous pouvez gravir la Soufrière, point culminant de la Guadeloupe et volcan actif au repos. Cette montagne des Petites Antilles s’élève 1 467 m d’altitude. En arrivant au pic, vous profiterez d’une vue magnifique.

Une plongée sous-marine en Guadeloupe

La plongée sous-marine est une des activités à ne pas rater lors d’une visite de Guadeloupe. Cet archipel est un site majeur de plongée et offre de très beaux paysages sous-marins ainsi que de belles sensations aux plongeurs de tous niveaux. Les sept îles, qui le constituent, forment un bassin exceptionnel pour la flore et la faune sous-marine. De plus, les eaux transparentes de Guadeloupe offrent une meilleure vue. Une plongée sous-marine en Guadeloupe vous permet d’admirer ses magnifiques paysages sous-marins composés de tunnels, de grottes, d’épaves…

Vous aurez l’occasion de découvrir les raies pastenagues du sud de Grade-Terre, les épaves de la côte sous le vent et les canyons sous-marins de la Désirade. En mars et avril, des baleines rendent parfois visite aux plongeurs et snorkelers, à condition de se trouver au bon endroit au bon moment. En outre, la Guadeloupe abrite plusieurs spots de plongée sous-marine pour ne citer que la Réserve du Commandant Cousteau, une réserve sous-marine située à Basse-Terre.

Petite aperçue sur la cuisine guadeloupéenne

Pour émerveiller vos papilles, ne ratez pas les plats culinaires métissés de Guadeloupe. La gastronomie guadeloupéenne associe les fruits, les légumes de la Caraïbe et de l’Afrique, les épices indiennes et le savoir-faire européen pour créer un goût délicieux. Pour commencer votre découverte culinaire, vous pouvez gouter des accras, des beignets de poisson agrémentés d’épices ou de piments. Ces délices se mangent généralement en apéro ou en entrée, accompagnée d’une sauce relevée. Vous trouverez ces beignets de poissons dans tous les restaurants et lolos de Guadeloupe.

Par ailleurs, le poulet boucané est immanquable. Il s’agit d’un poulet préalablement mariné et cuit avec un barbecue à couvercle. Celui-ci se mange avec du riz, des gratins ou des frites. Concernant les boissons, vous aurez la possibilité de déguster des rhums sous toutes formes. Si vous êtes un amateur d’alcool fort, le ti punch vous convient parfaitement. D’ailleurs, ce rhum blanc, servi avec un peu de sucre de canne et du citron vert, est incontournable.

Visiter l’église de Domaine de Marie durant un voyage

Visiter l’église de Domaine de Marie durant un voyage

L’église de Domaine de Marie est également connue sous le nom l’église Mai Anh (car elle est située sur la colline avec beaucoup de fleurs de cerisier – colline de Mai Anh). C’est en effet un ensemble architectural, y compris de la chapelle et des deux blocs du couvent des filles de la charité de saint Vincent de Paule – une organisation qui est présente au Vietnam depuis 1928.

La destination lie les histoires dans le passé

L’église de Domain De Marie est d’abord située dans la région de Lam Son. Elle reste en effet la plus grande église construite dans le campus de 12ha de la ville de Da Lat dans la province de Lam Dong. Située sur la rue Ngo Quyen, à 1km au sud-ouest du centre de la ville de Dalat, cette église a été construite de 1940 à 1944 par la dame Jean Decoux des fonds auprès de nombreux paroissiens. Lorsque l’église a été construite, la dame Jean Decoux (Suzanne Humbert) a souhaité qu’elle soit enterrée ici après sa mort.

En 1944, sur le chemin de la réconciliation entre Mme Nam Phuong et Mme Mong Diep ; elle a eu un accident de la circulation sur le Khe Sanh (col de Prenn) et est morte le 6 janvier 1944. Son corps a été enterré dans le couloir derrière l’église ; sur le terrain d’un grand jardin fleuri, comme son souhait. Avant 1975, cet endroit était l’abbé principal de plus de 50 femmes religieuses qui  sont  principalement les vietnamiennes, elles font  des activités  sociales telles que: ouvrir l’orphelinat, le jardin d’enfants. Les religieuses dirigent également une école de sport et une école primaire française. De nos jours ;  au-delà de la chapelle et de deux  blocs du couvent ; d’autres installations ont été utilisées pour le bien commun et pour les touriste qui auront envie de voyager au Vietnam.

Bien que l’ordre dominant ait déménagé à Ho Chi Minh-Ville, afin de servir les pauvres, les religieuses font toujours des travaux sociaux. Comme s’occuper des enfants avec des retards de développement, aider les orphelins, traiter la maladie pour  les pauvres. Après 1975, le nom de l’église a été vietnamisé à Doi Mai Anh.

L’architecture typique de l’église du Domaine de Marie

L’architecture de l’église du Domaine de Marie a été construite dans le style européen du XVIIe siècle. Ses murs sont construits de pierre à la base de l’architecture de la région Normandie dans le nord de la France.

Le mur sous le toit est assez épais et les portes sont conçues profondément dans l’intérieur.  Donc, sur son côté, on peut clairement voir la couleur sombre-claire. Cela fait, le côté de l’église devient plus impressionnant et unique. Le toit de l’église ressemble au toit des nhà rông des ethnies aux hauts plateaux du centre. L’architecture de l’église a beaucoup d’innovations par rapport aux églises classiques occidentales. Elle porte la forme de la croix mais la proportion est  plus libre: 11m de largeur et 33m de longueur. Il y a deux escaliers menant à l’entrée principale pour converger dans le hall principal.

La caractéristique de l’église du Domaine de Marie c’est qu’il n’y a pas de clocher. Les fenêtres de toit dépassent du grand toit. Elles créent à la fois une belle marque pour la grande surface de toit, et restent l’endroit où mettent les panneaux de verre (originaire de la France) qui  illuminent l’espace de la cathédrale.

La nouvelle chapelle a été repeinte avec la couleur jaune. Et ce, avec un toit de tuiles rouges entre le ciel bleu et les arbres verts. Dans l’église, il existe la statue de Notre-Dame debout sur le globe. Une globe qui a été sculptée sous la forme de la femme vietnamienne. Un sculpture dessinée par Janchère – architecte français. La statue mesurant 3m de haut et pesant 1 tonne, a été réalisée en 1943. Elle a été donnée par Mme Jean Decoux, gouverneur général d’Indochine. Donc, lors du voyage à Da Lat, n’oubliez pas de visiter cette église originale.

Un séjour au château de Chantilly dans l’Oise

Un séjour au château de Chantilly dans l’Oise

La France est célèbre pour ses châteaux et ses monuments qui regorgent des vestiges du passé.  Mais si le château de Versailles ou encore celui de Chambord sont largement connus, on tend souvent à oublier le château de Chantilly, non moins majestueux, se trouvant dans l’Oise. Situé dans le domaine de Chantilly, il est possible d’y avoir accès par la forêt qui porte le même nom.

Au premier regard, on ne peut que se laisser séduire par les charmes de ce château, dont la beauté n’a d’égale que l’histoire qu’il renferme. Passionnés d’art et d’histoire ou de sport hippiques ? Ou même simple visiteur venu chercher un peu de quiétude ? Je ne peux que vous conseiller la visite du château de Chantilly.

Un lieu de calme te de détente

Avec son musée Condé et ses magnifiques jardins, le château de Chantilly fera le bonheur des petits comme des grands. En effet, on ne peut que se détendre et profiter du moment, face à la beauté des jardins et du parc qui s’offre à nos yeux. Mais encore faut-il trouver l’endroit idéal pour y séjourner. Heureusement, le domaine de Chantilly et ses alentours sont riches d’hôtels et de lieux de séjour.

Mais si vous voulez profiter d’un cadre chaleureux et accueillant, autant choisir l’Aunette Cottage. Avec ses 14 chambres indépendantes qui disposent toutes d’un accès gratuit au wifi et de télévision à écran plat, elle offre le confort idéal. Mais en plus, c’est un des hôtels à Chantilly dans lequel le verbe « se détendre » prendra vraiment tout son sens.

Un lieu rempli d’histoire

Le château de Chantilly renferme en ses murs une histoire vieille de plusieurs siècles. C’est un véritable vestige historique à lui tout seul. Et il renferme en plus une collection inestimable de tableaux, de livres mais aussi de mobiliers de l’époque.

C’est alors l’endroit rêvé pour les passionnés d’art, d’histoire et de lecture. Mais il est vrai que cela n’est pas le cas de tout le monde. Ce n’est pourtant pas un problème : la France est vaste et regorge de destinations idéales pour chacun.

Une aubaine pour les passionnés de chevaux

Hôtel à côté de L’hippodrome de Chantilly
Hôtel à côté de L’hippodrome de Chantilly

Le domaine de Chantilly est surtout connu pour son hippodrome qui a été construit en 1834, ainsi que ses Grandes Ecuries, qui abrite des chevaux traités comme de véritables petits princes. C’est pourquoi la ville de Chantilly a été déclarée, à juste titre, la capitale du monde hippique au quotidien.

Effectivement, chaque année, des courses et des championnats internationaux sont organisés au domaine de Chantilly. On peut citer, à titre d’exemple, le championnat international du cheval arabe. En plus, l’existence du musée du cheval est un atout qui attire un grand nombre d’individus.

Faire de la randonnée en Corse

Faire de la randonnée en Corse

La Corse n’est pas seulement réputée pour ses magnifiques espaces maritimes, mais aussi un énorme rocher sur lequel tous les amoureux de la nature souhaitent se rendre au moins une fois dans leur vie. Le meilleur moyen pour découvrir les lieux est de faire de la randonnée. Mais comment s’y prendre et où aller ? Voici tous nos conseils.

Partir à la journée

Si vous êtes en vacances en bord de mer, faire une journée à la montagne vous permettra de changer d’air. En Corse, ce n’est pas compliqué de faire des randonnées car vous trouverez partout des montagnes avec des paysages magnifiques. Si vous êtes à Bastia par exemple, vous aurez une vue magnifique sur toute la baie en prenant un peu de hauteur, et ce à même pas 10 kilomètres du littoral. Là haut vous serez dans un calme complet et avec sûrement plus de fraicheur que sur les plages

Se lancer dans la traversée de la Corse

Il s’agit d’un sentier que vous connaissez tout, le GR 20 qui part de Calenzana pour aller à Conca en traversant la Corse par les montagnes. Selon les guides, il est conseillé de faire cet itinéraire en une quinzaine de jours sur une base de 10 kilomètres par jour pour bien profiter et visiter quelques lieux. Pour les sportifs, un parcours complet en 5 jours vous est organisé ! Pour ce qui est de l’hébergement, il y a beaucoup de refuges sur tout le trajet. Attention en été il vaut mieux réserver en ligne pour éviter une mauvaise surprise en arrivant à cause des fortes affluences.

Des paysages à couper le souffle

Où que vous soyez en Corse, il est garanti que vous serez face à des environnements uniques et préservés. Il est important de préciser que plus de deux tiers de l’île de beauté est classée en Parc National. Entre mer et ciel et les pieds dans le maquis vous n’aurez qu’à profiter et à découvrir. Entre deux rochers, vous apercevrez un mouflon en quête de proies. Alors si vous voulez vraiment avoir une vision complète de la Corse, les randonnées sont une activité obligatoire à intégrer dans vos vacances. Et puis quoi de mieux qu’une matinée en montagne pour finir avec un après-midi à la plage ?

 

L’ETIAS : un système de contrôle d’identité en vigueur à partir de 2020

L’ETIAS : un système de contrôle d’identité en vigueur à partir de 2020

L’Europe est la première destination touristique du monde  qui  accueille chaque année près de 600 millions touristes, dont 7 % d’entre eux sont exemptés de visa. Mais d’ici 2020, les formalités d’entrée seront renforcées. En effet, un système d’autorisation de voyage sera prochainement mis en place.

Lire la suite Lire la suite

Quelques raisons de visiter Choga Zanbil, une belle ville antique de l’Iran

Quelques raisons de visiter Choga Zanbil, une belle ville antique de l’Iran

L’Iran, un pays d’Asie de l’Ouest, couvre une superficie de 1 648 195 km2, où se répartissent de merveilleux joyaux, dont le site de Chogha Zanbil. Ce site se situe près de Suse, principalement à Khouzestan, une des 30 provinces du pays. Seuls des séjours en Iran permettront aux voyageurs de découvrir ce qu’est une ziggourat. Ils seront attirés par l’architecture exceptionnelle de cette tour babylonienne, témoin de la civilisation mésopotamienne. Ils passeront des heures à contempler ce monument qui ne ressemble pas aux ziggourats classiques, constituées de plusieurs terrasses supportant un temple érigé à leur sommet. Car à Chogha Zanbil, les cinq étages ont été élevés suivant plusieurs plates-formes superposées en hauteur de façon naturelle. Ici, le temple d’origine est dédié à Inshushinak, le dieu protecteur de la ville de Suse.

Connaître l’histoire de Chogha Zanbil par le biais de la ziggourat

Les routards seront les bienvenus dans la précieuse ville sacrée de l’Élamite Uni. C’est là que les Élamites créèrent dans le sud-ouest de l’Iran l’une des premières civilisations du monde. La cité fut fondée par le roi élamite Untash-Napirisha vers 1 250 av. J.-C., sur la route entre Suse et Anshan. Elle a reçu le nom du fondateur, Dur-Untash-Napirisha ou « forteresse d’Untash-Napirisha ». Ce site, le premier à être inscrit en 1979 au patrimoine mondial de l’UNESCO, mérite un clin d’œil. Cette cité sainte est vouée au dieu national Inshushinak, mais aussi à Napirisha, dieu du pays d’Anshan. Cela assure l’union symbolique du haut pays d’Anshan et du bas pays de Suse, constituant ainsi l’Élam. Lors de ce séjour en Iran, les estivants exploreront une ziggourat ayant une base de 105 m de côté, pareille à celle du temple originel, et une hauteur approximative de 55 m. Elle est entourée d’une cour carrée ouverte qui lui donne un charme unique. Les vacanciers graviront les restes de l’édifice grâce à 4 escaliers placés de chaque côté de la tour, conduisant au premier étage. Puis, ils emprunteront des escaliers pour accéder aux étages supérieurs, en faisant un parcours circulaire.

Les autres biens de Chogha Zanbil qui valent le détour

Chogha Zanbil, signifiant le « panier monticule », renferme d’autres trésors qui ont tous leur importance. Sur le côté nord-ouest de la ziggourat, les globe-trotters trouveront un groupe de temples, voués à des divinités mineures. Ils passeront par la seconde muraille conçue pour protéger la ville contre les éventuels envahisseurs. Après cela, ils feront un tour dans le quartier royal, édifié au sud-est de Chogha Zanbil. Il comprend un ensemble de 3 palais, répartis autour de grandes cours. Ces bâtiments royaux se composent de nombreuses chambres, reliées entre elles par des cours intérieures. Les visiteurs y observeront des tombes royales, construites sous l’un des palais, dont l’usage funéraire est indéniable. Longtemps après avoir séjourné en Iran, beaucoup se souviendront de la ville de Chogha Zanbil, devenue un lieu de pèlerinage pour beaucoup de personnes.

Palma-Baléares : idéal pour les amateurs de voilier

Palma-Baléares : idéal pour les amateurs de voilier

Ce joyau de la Méditerranée sait comment attirer ses visiteurs. Les Baléares ont hérité d’un paysage époustouflant, d’un climat agréable et d’une culture hors du commentaire. Ce qui rend l’archipel unique au monde. Il est impossible de résister à son charme. En tout cas, Chopin et Errol Flynn sont tombés amoureux et vous êtes également dans le même cas qu’eux.

La monotonie n’existe pas dans cet endroit paradisiaque, chaque jour constitue une véritable découverte. Une excursion maritime est la meilleure occasion de contempler une beauté et l’endroit d’un voilierreprésente un excellent choix pour cette expédition.

Les Baléares: un endroit magique

Bénéficiant d’un emplacement privilégié dans la mer Méditerranée, l’archipel des Baléares constitue une des plus belles destinations touristiques au monde grâce à la cadre de vie agréable qu’elle propose. Les visiteurs profitent de différentes ressources pour profiter pleinement de la beauté des îles. Il est tout simplement parfait pour les amateurs de tourisme de mer. Il existe un grand nombre de criques et de mouillages à découvrir absolument.

Des paysages fascinants vous attendent lors de votre croisière et ils restent gravés dans votre mémoire. Louer un bateau aux Baléares vous permet de profiter d’une activité nautique ludique. Il est également possible de joindre toutes les îles qui constituent l’archipel. Vous serez surpris de découvertes que vous avez fait lors de votre expédition. Vous ne manquez pas d’inclure la ville de Palma où se trouve les meilleures offres d’emplacement de bateau et la Serra de Tramuntana qui vous promet un dépaysement absolu.

La location de bateau à Palma: la meilleure solution pour apprécier la beauté de l’archipel dans sa

Presque tous les visiteurs qui souhaitent explorer l’archipel procèdent à une localisation de voilier. Plusieurs sociétés maritimes offrent des offres adaptées à chaque type de voyageur. Avec cette solution, vous pourrez organiser votre excursion et rejoindre facilement les îles principales qui constituent l’archipel.

La location de voilier à Palma vous permet de profiter de la beauté de certaines criques difficiles d’accès et de profiter de vos activités nautiques favoris. Vous pouvez jeter l’ancre à l’endroit que vous souhaiterez et explorerez l’île qui vous fera tout le bénéfice des conseils d’un expert pour profiter de l’environnement.

Visiter les plus belles îles des Baléares en bateau

Une excursion à bateau aux Baléares vous permet de profiter des paysages idylliques de toutes ses îles. Vous vous trouvez facilement sous le charme des îles Gymnases qui se trouvent au sud de Majorque, ou encore sous celui de l’île Cabrera qui vous plonge dans un paysage splendide sous un environnement typiquement méditerranéen.

Minorque et Majorque sont parfaites pour ceux qui aiment faire la fête. Majorque dispose de quelques sites historiques que vous pouvez visiter pendant votre séjour. Les îles Pityusesvous plongent également dans un paysage paradisiaque aux amateurs de plages animées, de bars musicaux et de discothèque d’en profiter pour faire la fête jusqu’au petit matin.

Nosy Be, un bout de paradis aux hébergements de choix

Nosy Be, un bout de paradis aux hébergements de choix

Nosy Be et une île paradisiaque qui trouve un excellent emplacement au nord-ouest de Madagascar. Elle est riche en faune, en flore et en d’autres trésors naturels époustouflants. Ce bout de terre malgache est propice aux vacances au soleil ou encore au voyage d’agrément. Véritablement attrayant, il est également célèbre pour ses nombreux hébergements en tout genre. Lesquels sont conçus pour assurer le confort de ses visiteurs. Pour un court ou un long séjour à Nosy Be donc, les étrangers auront l’embarras du choix sur les complexes hôteliers, les villas à louer. Et même les bungalows qui s’y situent. Ces différents logements sont idéalement placés (en front de mer ou en plein centre-ville). Et ce, afin de répondre aux besoins et aux attentes de tout un chacun.

De plus, les gérants de ces établissements ne manquent pas d’offrir à leurs clients un service premium. En leur mettant à leur disposition des espaces verdoyants pour se relaxer, des spas, des centres de remise en forme, des piscines extérieures. Sans oublier les restaurants qui sont réputés pour les plats typiques de tout Madagascar.

Les étapes à faire pendant une réservation d’hôtel à Nosy Be

Comme mentionné précédemment, il est facile de dénicher un hébergement sur l’île nosybéenne. Étant donné que celle-ci est une destination touristique par excellence. Les hôtels ainsi que les chambres d’hôtes y sont diversifiés. Et les nouveaux venus pourront opter pour l’établissement qui est adapté à leurs budgets ou à leurs besoins. Il faut surtout noter que cet îlot de Madagascar est très prisé par les vacanciers malgache et internationaux. L’idéal serait donc d’inclure la réservation d’hôtel dans la préparation du voyage. Et ce, afin d’éviter les mauvaises surprises, une fois arrivé sur place. Pour ce faire, les étrangers pourront effectuer directement un « booking » en ligne. En remplissant un formulaire de contact disponible sur la page. Le fait de réserver un hôtel à Nosy Be est ainsi une étape très simple. D’autant plus qu’à cette adresse, les agents d’accueil dans chaque établissement hôtelier parlent toutes sortes de langue.

D’ailleurs, les réponses à toutes les demandes de réservation sur internet sont, généralement, reçues dans les 24 h.

Quelques points à retenir sur la réservation

Les formalités à suivre au cours d’une réservation d’hôtel sur l’île de Nosy Be dépendent de chaque établissement. Ainsi que des offres qu’il propose à ses clients. Toutefois, il faut remarquer qu’en général, il faut toujours présenter une pièce d’identité ainsi qu’une carte de crédit pendant l’enregistrement. Les étrangers devront donc prévoir tous ces documents personnels. Et veiller à ce qu’ils ne soient pas expirés. Dans le cas où les voyageurs souhaitent faire des demandes spéciales sur leurs hébergements ou autres, leurs hôtes seront en mesure de répondre à leurs attentes. Mais cela pourrait engendrer des frais supplémentaires. Les touristes concernés devront ainsi informer l’établissement en avance pour tout confirmer.