Archives de
Auteur : Annie

Visiter l’église de Domaine de Marie durant un voyage

Visiter l’église de Domaine de Marie durant un voyage

L’église de Domaine de Marie est également connue sous le nom l’église Mai Anh (car elle est située sur la colline avec beaucoup de fleurs de cerisier – colline de Mai Anh). C’est en effet un ensemble architectural, y compris de la chapelle et des deux blocs du couvent des filles de la charité de saint Vincent de Paule – une organisation qui est présente au Vietnam depuis 1928.

La destination lie les histoires dans le passé

L’église de Domain De Marie est d’abord située dans la région de Lam Son. Elle reste en effet la plus grande église construite dans le campus de 12ha de la ville de Da Lat dans la province de Lam Dong. Située sur la rue Ngo Quyen, à 1km au sud-ouest du centre de la ville de Dalat, cette église a été construite de 1940 à 1944 par la dame Jean Decoux des fonds auprès de nombreux paroissiens. Lorsque l’église a été construite, la dame Jean Decoux (Suzanne Humbert) a souhaité qu’elle soit enterrée ici après sa mort.

En 1944, sur le chemin de la réconciliation entre Mme Nam Phuong et Mme Mong Diep ; elle a eu un accident de la circulation sur le Khe Sanh (col de Prenn) et est morte le 6 janvier 1944. Son corps a été enterré dans le couloir derrière l’église ; sur le terrain d’un grand jardin fleuri, comme son souhait. Avant 1975, cet endroit était l’abbé principal de plus de 50 femmes religieuses qui  sont  principalement les vietnamiennes, elles font  des activités  sociales telles que: ouvrir l’orphelinat, le jardin d’enfants. Les religieuses dirigent également une école de sport et une école primaire française. De nos jours ;  au-delà de la chapelle et de deux  blocs du couvent ; d’autres installations ont été utilisées pour le bien commun et pour les touriste qui auront envie de voyager au Vietnam.

Bien que l’ordre dominant ait déménagé à Ho Chi Minh-Ville, afin de servir les pauvres, les religieuses font toujours des travaux sociaux. Comme s’occuper des enfants avec des retards de développement, aider les orphelins, traiter la maladie pour  les pauvres. Après 1975, le nom de l’église a été vietnamisé à Doi Mai Anh.

L’architecture typique de l’église du Domaine de Marie

L’architecture de l’église du Domaine de Marie a été construite dans le style européen du XVIIe siècle. Ses murs sont construits de pierre à la base de l’architecture de la région Normandie dans le nord de la France.

Le mur sous le toit est assez épais et les portes sont conçues profondément dans l’intérieur.  Donc, sur son côté, on peut clairement voir la couleur sombre-claire. Cela fait, le côté de l’église devient plus impressionnant et unique. Le toit de l’église ressemble au toit des nhà rông des ethnies aux hauts plateaux du centre. L’architecture de l’église a beaucoup d’innovations par rapport aux églises classiques occidentales. Elle porte la forme de la croix mais la proportion est  plus libre: 11m de largeur et 33m de longueur. Il y a deux escaliers menant à l’entrée principale pour converger dans le hall principal.

La caractéristique de l’église du Domaine de Marie c’est qu’il n’y a pas de clocher. Les fenêtres de toit dépassent du grand toit. Elles créent à la fois une belle marque pour la grande surface de toit, et restent l’endroit où mettent les panneaux de verre (originaire de la France) qui  illuminent l’espace de la cathédrale.

La nouvelle chapelle a été repeinte avec la couleur jaune. Et ce, avec un toit de tuiles rouges entre le ciel bleu et les arbres verts. Dans l’église, il existe la statue de Notre-Dame debout sur le globe. Une globe qui a été sculptée sous la forme de la femme vietnamienne. Un sculpture dessinée par Janchère – architecte français. La statue mesurant 3m de haut et pesant 1 tonne, a été réalisée en 1943. Elle a été donnée par Mme Jean Decoux, gouverneur général d’Indochine. Donc, lors du voyage à Da Lat, n’oubliez pas de visiter cette église originale.

Faire de la randonnée en Corse

Faire de la randonnée en Corse

La Corse n’est pas seulement réputée pour ses magnifiques espaces maritimes, mais aussi un énorme rocher sur lequel tous les amoureux de la nature souhaitent se rendre au moins une fois dans leur vie. Le meilleur moyen pour découvrir les lieux est de faire de la randonnée. Mais comment s’y prendre et où aller ? Voici tous nos conseils.

Partir à la journée

Si vous êtes en vacances en bord de mer, faire une journée à la montagne vous permettra de changer d’air. En Corse, ce n’est pas compliqué de faire des randonnées car vous trouverez partout des montagnes avec des paysages magnifiques. Si vous êtes à Bastia par exemple, vous aurez une vue magnifique sur toute la baie en prenant un peu de hauteur, et ce à même pas 10 kilomètres du littoral. Là haut vous serez dans un calme complet et avec sûrement plus de fraicheur que sur les plages

Se lancer dans la traversée de la Corse

Il s’agit d’un sentier que vous connaissez tout, le GR 20 qui part de Calenzana pour aller à Conca en traversant la Corse par les montagnes. Selon les guides, il est conseillé de faire cet itinéraire en une quinzaine de jours sur une base de 10 kilomètres par jour pour bien profiter et visiter quelques lieux. Pour les sportifs, un parcours complet en 5 jours vous est organisé ! Pour ce qui est de l’hébergement, il y a beaucoup de refuges sur tout le trajet. Attention en été il vaut mieux réserver en ligne pour éviter une mauvaise surprise en arrivant à cause des fortes affluences.

Des paysages à couper le souffle

Où que vous soyez en Corse, il est garanti que vous serez face à des environnements uniques et préservés. Il est important de préciser que plus de deux tiers de l’île de beauté est classée en Parc National. Entre mer et ciel et les pieds dans le maquis vous n’aurez qu’à profiter et à découvrir. Entre deux rochers, vous apercevrez un mouflon en quête de proies. Alors si vous voulez vraiment avoir une vision complète de la Corse, les randonnées sont une activité obligatoire à intégrer dans vos vacances. Et puis quoi de mieux qu’une matinée en montagne pour finir avec un après-midi à la plage ?

 

Nosy Be, un bout de paradis aux hébergements de choix

Nosy Be, un bout de paradis aux hébergements de choix

Nosy Be et une île paradisiaque qui trouve un excellent emplacement au nord-ouest de Madagascar. Elle est riche en faune, en flore et en d’autres trésors naturels époustouflants. Ce bout de terre malgache est propice aux vacances au soleil ou encore au voyage d’agrément. Véritablement attrayant, il est également célèbre pour ses nombreux hébergements en tout genre. Lesquels sont conçus pour assurer le confort de ses visiteurs. Pour un court ou un long séjour à Nosy Be donc, les étrangers auront l’embarras du choix sur les complexes hôteliers, les villas à louer. Et même les bungalows qui s’y situent. Ces différents logements sont idéalement placés (en front de mer ou en plein centre-ville). Et ce, afin de répondre aux besoins et aux attentes de tout un chacun.

De plus, les gérants de ces établissements ne manquent pas d’offrir à leurs clients un service premium. En leur mettant à leur disposition des espaces verdoyants pour se relaxer, des spas, des centres de remise en forme, des piscines extérieures. Sans oublier les restaurants qui sont réputés pour les plats typiques de tout Madagascar.

Les étapes à faire pendant une réservation d’hôtel à Nosy Be

Comme mentionné précédemment, il est facile de dénicher un hébergement sur l’île nosybéenne. Étant donné que celle-ci est une destination touristique par excellence. Les hôtels ainsi que les chambres d’hôtes y sont diversifiés. Et les nouveaux venus pourront opter pour l’établissement qui est adapté à leurs budgets ou à leurs besoins. Il faut surtout noter que cet îlot de Madagascar est très prisé par les vacanciers malgache et internationaux. L’idéal serait donc d’inclure la réservation d’hôtel dans la préparation du voyage. Et ce, afin d’éviter les mauvaises surprises, une fois arrivé sur place. Pour ce faire, les étrangers pourront effectuer directement un « booking » en ligne. En remplissant un formulaire de contact disponible sur la page. Le fait de réserver un hôtel à Nosy Be est ainsi une étape très simple. D’autant plus qu’à cette adresse, les agents d’accueil dans chaque établissement hôtelier parlent toutes sortes de langue.

D’ailleurs, les réponses à toutes les demandes de réservation sur internet sont, généralement, reçues dans les 24 h.

Quelques points à retenir sur la réservation

Les formalités à suivre au cours d’une réservation d’hôtel sur l’île de Nosy Be dépendent de chaque établissement. Ainsi que des offres qu’il propose à ses clients. Toutefois, il faut remarquer qu’en général, il faut toujours présenter une pièce d’identité ainsi qu’une carte de crédit pendant l’enregistrement. Les étrangers devront donc prévoir tous ces documents personnels. Et veiller à ce qu’ils ne soient pas expirés. Dans le cas où les voyageurs souhaitent faire des demandes spéciales sur leurs hébergements ou autres, leurs hôtes seront en mesure de répondre à leurs attentes. Mais cela pourrait engendrer des frais supplémentaires. Les touristes concernés devront ainsi informer l’établissement en avance pour tout confirmer.

Découvrir les Calanques en bateau

Découvrir les Calanques en bateau

Comme il est souvent dit, faire un voyage est toujours un plaisir. C’est pourquoi la plupart des gens se passionnent pour les nouveaux paysages à découvrir. Les modes de transport qui sortent de l’ordinaire ou toute autre sorte d’expérience qui enrichit une expédition. Les plus belles expériences sont souvent faites en bateau. Il est d’ailleurs possible de passer un permis bateau pour des excursions. Ou alors en passant par une agence de location de bateau.

Une visite des Calanques en bateau

Les interlocuteurs se demandent surement ce que sont les Calanques et pourquoi les visiter en bateau. La réponse est simple. Puisque les Calanques sont des sites qui sont plutôt célèbres vu leur proximité avec la méditerranée. De nombreux sites dédiés à ce sujet peuvent être visités. Pour cela, il suffit de mettre les mots « Bateau Calanques à Marseille » dans le moteur de recherche. Bien sûr, il est possible de visiter les calanques autrement que par bateau. Mais ce moyen offre une expérience tout à fait inédite.

Étant donné que les calanques sont submergées par la mer. En fait les calanques sont décrites comme étant des vallons étroits possédants des bords profonds et escarpés. Les vallons en questions sont vraiment profonds. Et ils sont en grande partie submergés par la mer. Il est donc possible de circuler entre les bords dans un bateau long de moins de vingt mètres. Et ce, pour pouvoir admirer les parois et le fond de la mer.

Les falaises en calcaires se démarquent facilement du paysage. Elles offrent un contraste plus facile à observer à bord d’un bateau plutôt que depuis les bords de la falaise. Bien sûr, il est possible de visiter les calanques à pieds. Mais cela n’est pas vraiment recommandé pour les personnes souffrant de vestiges vu la hauteur des falaises de calcaire.

Les Calanques que les interlocuteurs peuvent explorer

Pour commencer comme son nom l’indique, faire un tour en Bateau Calanques à Marseille fait partie des expériences possibles dans cette partie du monde. Bien sûr, il existe des calanques autre part que celles de Marseille. Toutefois elles sont le plus souvent localisées dans les environs de la mer Méditerranée en règle générale. Les amoureux de la mer pourront profiter d’une excursion en eau peu profonde. Et admirer des falaises de calcaire blanc.

D’ailleurs pour information, ces falaises de calcaires sont formées à partir de dépôts de diverses espèces. Comme ceux d’oursins, de coquilles d’huitres, de moules ainsi que d’autres spécimens de la faune marine. En ce qui concerne les calanques qui sont localisées à Marseille, elles sont plutôt nombreuses. Il y a notamment des petites et des grosses calanques. Comme les petites calanques de Port Miou remarquable aisément grâce à son port.

En parlant de port justement, il y a aussi les calanques de Port Pin et Vau. Ils disposent de splendides et hautes falaises ainsi que d’une crique de galet avec une eau turquoise. Les calanques de Morgiou attirent plus les amateurs de pêche avec ces eaux profondes remplies de poisson. Tandis que la calanque de Sormiou est connue comme étant l’une des plus grandes calanques. Laquelle se trouvant dans la région de Marseille.

Séjour en couple dans les Pyrénées

Séjour en couple dans les Pyrénées

Les Pyrénées Orientales ont tout pour plaire. C’est en effet une destination dans le sud de la France. Il y a par exemple la montagne, la mer, des endroits encore sauvages et préservés et des endroits fréquentés.

Les Pyrénées Orientales

D’abord, dans les Pyrénées Orientales, il est possible de passer des vacances ou un week-end dépaysant. En effet, la mer et la montagne se succèdent à moins de 30 minutes de route l’un de l’autre. Passer par exemple une journée à la mer dans les jolies villes pittoresques de Banyuls ou Collioure. Et ce, avec au programme un tour de bateau avec vision sous-marine. Le lendemain, faire aussi une activité du rafting au frais dans la Haute Vallée de l’Aude. Et visiter ensuite un des nombreux châteaux cathares. Au 3em jour, gravir les montagnes en via ferrata et faire par la suite une excursion en petit train touristique. Et le 4em jour barbotage en canyoning dans les gorges de Galamus et la visite incontournable de l’ermitage Saint Antoine.

Une destination idéale en couple

Par ailleurs, certains hébergement proposent des nuits. Des nuits dans un environnement insolite comme des yourtes, des roulottes ou des tipis. Certains châteaux de charme proposent également de belles chambres décorées avec goût et un cuisine du terroir de qualité. La bonne recette pour un séjour réussi au soleil. Et ce, à n’importe quelle période de l’année.

Les activités de pleine nature

Ensuite, les activités de nature sont incontournables durant les vacances. Elles permettent en effet de vivre des sensations fortes. Aussi, de se dépasser et de partager des moments magiques avec son compagnon ou sa compagne. Une bonne partie de ces activités est également possible en niveau découverte. Ce qui peut permettre de pratiquer même si on est néophyte sans aucun risque. C’est le cas du canyoning dans les gorges de Galamus. Également, du rafting dans les gorges de l’Aude ou de la via corda de Saint Martin Lys.

Les produits du terroir

Il ne faut pas passer dans le Fenouillèdes en Pyrénées Orientales sans goûter à la spécialité locale. Il s’agit des croquants de Saint Paul. C’est de délicieux biscuits sec aux amandes. Un grand nombre de producteurs et de petit marché permettent également de s’approvisionner en bons produits biologiques et locaux. (miel, charcuterie, vin, bière, fromage…).

Un souvenir après les vacances

Sur chaque activité de nature, les moniteurs prennent des photos souvenir. Des photos qui sont gratuitement mises à disposition au téléchargement après votre sortie. Cela permet de repartir tout de même avec des preuves en image. Si on n’est pas équipé d’un appareil étanche ou avec un antichoc.

Une destination familiale

Les activités sont possibles en couple mais également en famille. Car elles sont pour la plupart possibles à partir de 6 ans. Il suffit pour les activités aquatiques de savoir nager 25 mètres. Pour les activités spéléologie et via ferrata en famille, aucun pré-requis n’est nécessaire. Vous pourrez donc revenir avec les enfants. Et ce, après avoir testé le lieux, les hébergements et les activités et les faire découvrir aux plus jeunes. Il sera même possible de venir avec les grands parents. Lesquels ont tout à fait la possibilité de faire les activités.

Tahiti : Voyage romantique sur une terre paradisiaque

Tahiti : Voyage romantique sur une terre paradisiaque

Située en plein cœur de l’océan Pacifique, la Polynésie presque inaccessible. Mais l’envie de découvrir ces iles quasi au bout du monde est tellement forte qu’à ce moment la distance parait presque insignifiante.La Polynésie regroupe 5 archipels entre autres: les iles de la Société,les Tuamotu,  Les Marquises, les Gambier et les Australes. Tahiti, Moorea, Bora Bora, Tahaa, Rangiroa, NukuHiva. L’évocation de ces noms suffisent à nous faire rêver et symbolisent l’essence du romantisme.

Entre iles volcaniques et atolls coralliens la Polynésie dévoile aux voyageurs ses innombrables trésors : accueil chaleureux, plages de sable blanc ou noir, lagons translucides, paysages merveilleux et douceur de vivre. En effet, comment ne pas céder aux charmes de ces iles paradisiaques! Mais le tableau idyllique ne s’arrête pas là. Tout est réuni pour vous faire passez un bon moment entre destination balnéaire et découverte des richesses de la culture polynésienne. La population locale, les légendes, les coutumes et bien sûr la gastronomie sauront rendre le séjour très agréable.

Tahiti, une destination qui vaut le détour

Entre romantisme et bien-être, Tahiti est une destination idéale pour votre lune de miel. Cette île paradisiaque vous comblera de senteurs chaudes, sublimées par la fleur de Tiaré. Pour faire de votre voyage en Polynésie, un moment vraiment unique, il est important de connaitre les vrais circuits entre autre la réservation de bungalow sur pilotis. La Polynésie est une des rares destinations sur terre où l’on peut dormir sur l’eau ; un instant magique, relaxant et ressourçant, loin du stress et des tracas quotidiens.

C’est aussi la destination idéale pour les voyages de noces ou les anniversaires de mariage. Les hôtels réservent une attention particulière aux couples amoureux. Il est d’ailleurs possible d’organiser une cérémonie typique pour un mariage traditionnel folklorique ou une cérémonie de renouvellement de vœux très romantique.

Il n’est rien de plus magique que de découvrir la Polynésie en visitant les différentes îles. Posées comme des perles sur un fond d’eau turquoise au relief parfois doux ou montagneux.

Les lunes de miel représentent en effet 25% des séjours en Polynésie. (Tahiti, Bora Bora et Moorea prenant la tête du classement). Sur ces trois îles se concentre la majorité de l’hôtellerie classée. Avec notamment les fameux bungalows sur pilotis s’égrainant joliment à même le lagon. Ces maisons ont été « inventées» à Bora-Bora par le promoteur de l’un des premiers hôtels érigé dans les années 70. Ce sont des maisons végétales, fantasmées et romantiques à souhait. Elles incarnent le rêve tropical en s’intégrant à l’environnement.

Passer des vacances inoubliables en famille

Passer des vacances inoubliables en famille

La fin d’année approche et il n’y a pas mieux que de passer ses vacances sous un soleil des caraïbes. Pour ce faire, il faut faire une sélection de destinations qui annonce le beau temps pour pouvoir se pavaner en bikini à longueur de journée, que ce soit au bord de la piscine ou sur la plage. Après avoir décidé de l’endroit où aller pour passer ses vacances, il est maintenant temps de songer à la location vacances. Cela peut s’agir du moyen de transport, de l’hébergement et bien d’autres encore. Mais pour aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur l’hébergement.

Une location saisonnière est une solution satisfaisante

Pour rappel, la location saisonnière est  une location qui se fait sous une plus ou moins longue durée. Une location saisonnière diffère donc d’un hôtel ou d’un gite parce que cela est fait spécialement pour accueillir les vacanciers durant ces temps-là. Pour une famille qui ne veut pas trop dépenser, mais qui par contre veut passer du temps ensemble, cela est évidemment une solution plus que satisfaisante. Pour ce faire, vous pouvez consulter les nombreux sites internet et prendre la maison qui vous convient le plus. En effet, la réservation peut se faire à distance, mais par contre il n’y a pas de visite au préalable des lieux. À part la location saisonnière, il y a également d’autres solutions qui peuvent être choisies.

Choisir un hôtel pour le confort de vos vacances

S’il y a bien une solution qui fait toujours le bonheur de tout un chacun, c’est bien le fait de descendre dans un hôtel durant son séjour. En effet, les personnels des hôtels sont professionnels et connaissent bien leur travail. Aussi, les clients sont toujours rois que cela soit au niveau de l’accueil ou du service. Sur le plan confort, cela est toujours au rendez-vous, mais quoi qu’il en soit, cela dépendra toujours de l’hôtel en question.

Il y en a certains qui ont beaucoup d’étoiles. À savoir 5 et où les services offerts sont donc équivalents à ce rang. Et quand on parle de genre d’hôtel, l’on parle également du moyen financier. C’est là que se joue généralement le choix parce que chacun ne peut pas toujours s’offrir les meilleurs hôtels qui soient. Cela ne veut pas non plus dire que les autres n’offrent pas de bons services. Le confort sera toujours là et puis de toutes les manières, la location vacances comme celle-ci est toujours adéquate.

Comment faire le choix ?

La question semble être facile, mais on a souvent tendance à hésiter à faire le choix entre les deux. Pour avoir une réponse claire à cette question, il faut juste se demander une simple question. Qu’est ce que vous voulez avoir durant votre séjour. Voulez-vous être chouchouté ou voulez-vous plutôt retrouver un quotidien en changeant d’air ?

La location saisonnière offre une maison entièrement à vous durant vos vacances. Tandis que l’autre vous donne la possibilité d’avoir un endroit préparé à dormir. Ainsi que des plats commandés et tout ce que vous voulez avoir. C’est à vous de faire le choix par rapport à votre attente.

Séjour à Madagascar : les hôtels

Séjour à Madagascar : les hôtels

Madagascar est une destination idéale pour les voyageurs qui ont soif d’un total dépaysement. Il est la quatrième plus grande île du monde de par sa superficie. Et elle promet des vacances inoubliables grâce à son incroyable contraste panoramique. Renfermant une flore et une faune exceptionnelle. Plusieurs parcs s’offrent, d’ailleurs, aux visiteurs pour permettre d’en savoir davantage sur la biodiversité malgache. Les passionnés de la nature flâneront dans de belles réserves naturelles et profiteront de décors remarquables. Ils rencontreront diverses espèces de lémuriens, de reptiles et d’oiseaux.

Par ailleurs, séjourner sur la Grande île, c’est aussi s’enivrer de paysages aussi magnifiques que variés. Une promenade dans la fameuse « Allée des Baobabs » ne manquera pas de séduire les touristes en quête d’un cadre idyllique et original. Le Massif de Makay ou encore les Tsingy de Bemaraha ne laisseront pas indifférents les amoureux de découvertes insolites. Et surtout les adeptes d’activités en plein air. Sinon, descendre la rivière Tsiribihina en pirogue constituera sûrement une aventure mémorable. Hormis cela, Madagascar est une destination de choix pour les loisirs balnéaires. Avec environ 5 000 km de côtes, elle recèle de belles plages de sable blanc. Et ce, avec des eaux translucides riches en fonds marins. Nosy Be et Diego-Suarez font, entre autres, l’unanimité auprès des estivants réalisant un périple sur la Grande île.

Où se loger lors d’un circuit à Madagascar ?

Le territoire malgache propose diverses options en matière d’hébergements. Les voyageurs y dénicheront facilement l’hôtel correspondant à leurs besoins et selon leur budget. Il est, cependant, important de souligner que les prix sont un peu plus chers dans la ville de Tananarive et dans les zones dites « touristiques ». Telles que l’île Sainte-Marie et Nosy-Be. Néanmoins, les extras « haute saison » sont appliqués pendant la période estivale dans la plupart des hôtels situés sur ces sites. Autrement dit, les visiteurs envisageant d’effectuer un circuit sur la Grande île devront penser à réserver durant les vacances scolaires. Notamment de juillet à aout, mais aussi en période de Noël.

Par ailleurs, il est à souligner que l’hébergement est très bon marché dans les brousses. Mais la majorité n’offre que les stricts nécessaires. En outre, puisque l’hôtellerie est parfois loin des parcs et des réserves naturels, ceux-ci proposent souvent des terrains de camping. Les globe-trotters pourront donc apporter leur matériel et opter pour le camping lors de leur aventure dans les sites naturels.

Et les hôtels de luxe ?

Lors d’un séjour à Madagascar, il est important de ne pas confondre les « hotely » aux hôtels. Les « hotely » désignent, en effet, de petits restaurants ou snacks. En outre, il est intéressant d’opter pour les hôtels traditionnels pour profiter d’une ambiance typique. Ses types d’hébergements sont officiellement classés par étoiles ou « ravinala ». Certains d’entre eux disposent même d’un « label vert ». Hormis cela, dans la catégorie « luxe », les touches de déco malgache sont mises en avant. Il est à noter qu’une petite taxe touristique peut être perçue par les hôtels plus chics, dont le montant varie d’un lieu à un autre.

Que faire le temps d’un séjour en Ouzbékistan ?

Que faire le temps d’un séjour en Ouzbékistan ?

L’Ouzbékistan est une terre de contraste qui a beaucoup à offrir aux globe-trotters. Des voyagistes passionnés de culture, mais aussi à ceux qui sont en quête d’évasion et d’aventure. En effet, berceau d’une histoire millénaire incomparable, l’Ouzbékistan abrite des patrimoines. Des patrimoines artistique et culturel exceptionnels.

Elle possède également des paysages pittoresques largement méconnus. Lors d’un voyage dans cette contrée, la visite des monuments et des lieux historiques est incontournable. Les touristes pourront, par exemple, entamer le circuit par l’exploration de la médersa Koukeldach. La plus importante des 23 médersas de la vieille ville de Tachkent. À titre d’information, cet endroit est constitué d’une cour intérieure et de deux étages composés de 60 cellules. Lesquels étaient, autrefois, le refuge des étudiants en théologie coranique.

Par ailleurs, au XIXe siècle, il a servi de forteresses et de prisons.

Visiter les centres de conservations artistiques ouzbeks

Lors d’un voyage Ouzbékistan, les centres de conservations artistiques méritent le détour. Parmi les sites à ne pas manquer, on compte le Musée des arts d’Ouzbékistan. Cet endroit étale d’anciennes œuvres d’art de la collection prince Romanov. Ainsi que des collections de personnes privées qui ont été nationalisées en avril 1918. Les globe-trotters y découvriront des sculptures, des dessins, des gravures, des tableaux, des porcelaines, des mobiliers…

En outre, le Musée des arts appliqués de Tachkent est à visiter. Il faut savoir que cette zone d’exposition qui a été créée en 1937 se localise dans la rue Rakatbochi. Sur les lieux, les vacanciers trouveront des objets exceptionnels datant du XIXe et XX. Notamment des poteries, des céramiques, des broderies, des habits, des bijoux, des instruments de musique. Ainsi que des mobiliers, des sculptures en bois ainsi que des ferronneries.

Par ailleurs, ce bâtiment permettra aux routards d’admirer une architecture hors du commun. En effet, il combine les techniques artistiques ouzbèkes et musulmanes.

S’aventurer sur les montagnes de Tchimgan et Beldersaï en Ouzbékistan

Mis à part la découverte des lieux culturels, les globe-trotters pourront s’aventurer dans de nombreuses stations de ski. Celle de Tchimgan fait partie des incontournables. En effet, elle est idéale pour les amateurs de sport d’hiver. Mais également pour un séjour de ski en famille. Cet endroit propose divers itinéraires et plusieurs types de difficultés. Les débutants trouveront, par exemple, un ski-piste prolongé jusqu’à 1 500 m. Lequel dispose d’un ascenseur corde de remorquage. Par contre, ceux qui ont un niveau intermédiaire s’exerceront sur la piste de ski pour le slalom. Celle-ci est prolongée jusqu’à 900 m, et est équipée de télésiège.

Par ailleurs, il faut savoir que la meilleure saison pour skier sur ce site d’exception est du 20 décembre au 5 avril. Durant cette période, la neige s’avère être sèche. En outre, le complexe de ski de Beldersaï est à ne pas manquer. Situé à 4 km de Tchimgan, celui-ci est idéal pour les professionnels. En effet, la pente peut atteindre jusqu’à 30 °.

Quelques raisons d’aller en Bolivie

Quelques raisons d’aller en Bolivie

Voyager dans le pays le plus authentique du globe, en Bolivie est motivé par la soif de découvertes. Découvrir quelques endroits remarquables et la richesse héritée des cultures indiennes. Les paléontologues amateurs s’intéresseront au site archéologique de Tiwanaku. Du site se trouvant à 3 500 m d’altitude. Il fut le poumon de la civilisation pré-colombienneTiwanaku. Ce peuple a siégé sur les rives du lac Titicaca dès le XIIe siècle av. J.-C. Et il vivait d’agriculture, de pêche et d’élevage.

Mais ce même peuple a développé de nouvelles techniques. Comme la construction de routes et de bâtiments et de l’irrigation. Les visiteurs y remarqueront encore des vestiges des édifices de l’ère Tiwanaku. Non loin de là, le musée régional de la culture tiwanacote, bâti en 1993. Il renferme une collection de 3 500 pièces, composées de pierreries, de métaux et d’objets en céramique.

Salar d’Uyuni,le site le plus visité de la Bolivie

Le salar d’Uyuni, comme son nom l’indique, est un vaste désert de sel. Il s’étend sur 10 582 km2, qui plus est, niché à 3 658 km d’altitude. Il est localisé sur les hauts plateaux boliviens, notamment dans le sud-ouest. Mais il n’y a pas que des sels de bore, il y a aussi des chlorures, des carbonates, des sulfates de sodium, du potassium, du magnésium et du lithium.

Comme site touristique, c’est l’un des plus connus du pays. Il est quasi impossible d’imaginer un voyage en Bolivie sans inclure le fameux salar d’Uyuni. Et c’est un endroit où les aventuriers assisteront à un spectacle qu’ils ne verront nulle part ailleurs. C’est bien dans cette partie désertique de la Bolivie. En effet, la scène est tout simplement fabuleuse. Quand le soleil se mire sur la surface de la plaine saline, ses rayons provoquent un éblouissement éclatant. Cela nécessite le port de lunettes contre soleil haute protection.

L’île désertique d’Incahuasi, une destination hors du commun

La Bolivie continue à séduire les bourlingueurs, attirés par ses innombrables lieux d’intérêt. Toujours sur les hauts plateaux du sud-ouest du pays, les voyageurs seront enchantés par  la beauté d’Incahuasi. Du nom qui signifie « la maison de l’Inca » en quechua. C’est une colline entourée par le désert de sel bolivien qui, temporairement et quelques jours dans l’année, se transforme en île. Et ce, lorsque l’eau couvre l’étendue saline. Les vacanciers qui sillonnent la région ne manqueront pas de faire un détour vers cette destination devenue très prisée.

Des centaines de cactus recouvrent cette île désertique de corail. Ces espèces atteignent 4 m de haut, parfois même 12 m. Étant donné que leur croissance est de 1 cm par an environ. La faune qu’on peut voir sur l’île est le vizcacha. Une sorte de lapin andin de la famille des chinchillas. Pour finir, des chemins sont aménagés pour faciliter l’escalade vers le sommet. D’où les routards auront le loisir d’observer l’immensité du désert salin.