Browsed by
Month: December 2017

Séjour à Madagascar : les hôtels

Séjour à Madagascar : les hôtels

Madagascar est une destination idéale pour les voyageurs qui ont soif d’un total dépaysement. Il est la quatrième plus grande île du monde de par sa superficie. Et elle promet des vacances inoubliables grâce à son incroyable contraste panoramique. Renfermant une flore et une faune exceptionnelle. Plusieurs parcs s’offrent, d’ailleurs, aux visiteurs pour permettre d’en savoir davantage sur la biodiversité malgache. Les passionnés de la nature flâneront dans de belles réserves naturelles et profiteront de décors remarquables. Ils rencontreront diverses espèces de lémuriens, de reptiles et d’oiseaux.

Par ailleurs, séjourner sur la Grande île, c’est aussi s’enivrer de paysages aussi magnifiques que variés. Une promenade dans la fameuse « Allée des Baobabs » ne manquera pas de séduire les touristes en quête d’un cadre idyllique et original. Le Massif de Makay ou encore les Tsingy de Bemaraha ne laisseront pas indifférents les amoureux de découvertes insolites. Et surtout les adeptes d’activités en plein air. Sinon, descendre la rivière Tsiribihina en pirogue constituera sûrement une aventure mémorable. Hormis cela, Madagascar est une destination de choix pour les loisirs balnéaires. Avec environ 5 000 km de côtes, elle recèle de belles plages de sable blanc. Et ce, avec des eaux translucides riches en fonds marins. Nosy Be et Diego-Suarez font, entre autres, l’unanimité auprès des estivants réalisant un périple sur la Grande île.

Où se loger lors d’un circuit à Madagascar ?

Le territoire malgache propose diverses options en matière d’hébergements. Les voyageurs y dénicheront facilement l’hôtel correspondant à leurs besoins et selon leur budget. Il est, cependant, important de souligner que les prix sont un peu plus chers dans la ville de Tananarive et dans les zones dites « touristiques ». Telles que l’île Sainte-Marie et Nosy-Be. Néanmoins, les extras « haute saison » sont appliqués pendant la période estivale dans la plupart des hôtels situés sur ces sites. Autrement dit, les visiteurs envisageant d’effectuer un circuit sur la Grande île devront penser à réserver durant les vacances scolaires. Notamment de juillet à aout, mais aussi en période de Noël.

Par ailleurs, il est à souligner que l’hébergement est très bon marché dans les brousses. Mais la majorité n’offre que les stricts nécessaires. En outre, puisque l’hôtellerie est parfois loin des parcs et des réserves naturels, ceux-ci proposent souvent des terrains de camping. Les globe-trotters pourront donc apporter leur matériel et opter pour le camping lors de leur aventure dans les sites naturels.

Et les hôtels de luxe ?

Lors d’un séjour à Madagascar, il est important de ne pas confondre les « hotely » aux hôtels. Les « hotely » désignent, en effet, de petits restaurants ou snacks. En outre, il est intéressant d’opter pour les hôtels traditionnels pour profiter d’une ambiance typique. Ses types d’hébergements sont officiellement classés par étoiles ou « ravinala ». Certains d’entre eux disposent même d’un « label vert ». Hormis cela, dans la catégorie « luxe », les touches de déco malgache sont mises en avant. Il est à noter qu’une petite taxe touristique peut être perçue par les hôtels plus chics, dont le montant varie d’un lieu à un autre.

Barcelone : découvrons Las Ramblas !

Barcelone : découvrons Las Ramblas !

Appelée aussi La Rambla, Las Ramblas est une rue emblématique et incontournable pour tout visiteur de Barcelone qui se respecte . Sa promenade centrale est bordée de kiosques et de kiosques fleuris. Les côtés abritent des édifices tels que le Grand Teatre del Liceu. Il y a aussi le Palais de la Virreina et le marché de La Boquería.

Une rue pleine de vie

C’est une rue pleine de vie et de couleurs. Une promenade piétonne centrale vous offre l’opportunité de flâner parmi les kiosques. Les kiosques à fleurs et un large éventail de commerces et boutiques diverses, de bars et restaurants…et même de petits animaux comme des oiseaux ou des écureuils !  L’avenue s’étend sur un peu plus d’un kilomètre; elle commence sur la place de Catalogne et rejoint la statue de Christophe Colomb. Elle est connue sous différents noms le long de sa longueur: la section la plus proche de la Plaça de Catalunya est La Rambla de Canaletes, suivie de La Rambla dels Estudis, et se terminant par La Rambla de las Flores ou Sant Josep.

La rue est très populaire auprès des touristes et des locaux, du fait de son atmosphère toujours très animée et dynamique. C’est un aimant pour de nombreux artistes de rue qui, avec les autres passants, font de Las Ramblas un microcosme de la vie barcelonaise qui mérite une visite spéciale. Ses origines remontent au XVIIIe siècle, lorsqu’elle fut aménagée le long des remparts médiévaux de Barcelone. Aujourd’hui, elle abrite d’importants édifices comme le Palau de la Virreina et le Grand Teatre del Liceu. Il a également accès à l’entrée principale du marché populaire connu sous le nom de La Boquería.

 

Un quartier géographiquement intéressant

Las Ramblas vous permet de traverser la vielle ville de Barcelone. Elle sépare en effet deux autres quartiers très animés de Barcelone que sont El Raval situé à l’ouest et le quartier gothique situé à l’est. Par ailleurs, Las Ramblas se prolonge jusqu’à la mer dans le vieux port par la Ramble de Mer. On comprend alors encore mieux pourquoi il s’agit d’un des quartiers les plus touristiques de la ville de Barcelone. Toutefois, certains s’accordent à dire que ce quartier a perdu son côté authentique à cause du tourisme de masse survenu à partir du milieu des années 90.

 

Petits rappels historiques

Construite sur le lit d’un ancien ruisseau (riera d’en Malla), las Ramblas fut entourée de murailles et couvents jusqu’en 1704 où les murailles furent remplacées par des habitations autour du marché de la Boqueria. Environ un siècle plus tard, le passage de Las Ramblas est mentionné dans un carnet de voyage d’Europe. En 1820, Las Ramblas séduit le peintre français Joseph-Bernard Flaugier qui en fait une œuvre picturale.

Les couvents qui entouraient le quartier furent quant à eux détruits au cours des incendies volontaires de 1835. Par ailleurs, la ville de Barcelone subit des bombardements en 1840/1842.

Le XIXè siècle marque l’arrivée de ventes de fleurs traditionnelles dans le quartier ainsi que l’écriture en 1837 par Stendhal dans « Mémoires d’un touriste » son attirance pour Las Ramblas.

 

Que faire le temps d’un séjour en Ouzbékistan ?

Que faire le temps d’un séjour en Ouzbékistan ?

L’Ouzbékistan est une terre de contraste qui a beaucoup à offrir aux globe-trotters. Des voyagistes passionnés de culture, mais aussi à ceux qui sont en quête d’évasion et d’aventure. En effet, berceau d’une histoire millénaire incomparable, l’Ouzbékistan abrite des patrimoines. Des patrimoines artistique et culturel exceptionnels.

Elle possède également des paysages pittoresques largement méconnus. Lors d’un voyage dans cette contrée, la visite des monuments et des lieux historiques est incontournable. Les touristes pourront, par exemple, entamer le circuit par l’exploration de la médersa Koukeldach. La plus importante des 23 médersas de la vieille ville de Tachkent. À titre d’information, cet endroit est constitué d’une cour intérieure et de deux étages composés de 60 cellules. Lesquels étaient, autrefois, le refuge des étudiants en théologie coranique.

Par ailleurs, au XIXe siècle, il a servi de forteresses et de prisons.

Visiter les centres de conservations artistiques ouzbeks

Lors d’un voyage Ouzbékistan, les centres de conservations artistiques méritent le détour. Parmi les sites à ne pas manquer, on compte le Musée des arts d’Ouzbékistan. Cet endroit étale d’anciennes œuvres d’art de la collection prince Romanov. Ainsi que des collections de personnes privées qui ont été nationalisées en avril 1918. Les globe-trotters y découvriront des sculptures, des dessins, des gravures, des tableaux, des porcelaines, des mobiliers…

En outre, le Musée des arts appliqués de Tachkent est à visiter. Il faut savoir que cette zone d’exposition qui a été créée en 1937 se localise dans la rue Rakatbochi. Sur les lieux, les vacanciers trouveront des objets exceptionnels datant du XIXe et XX. Notamment des poteries, des céramiques, des broderies, des habits, des bijoux, des instruments de musique. Ainsi que des mobiliers, des sculptures en bois ainsi que des ferronneries.

Par ailleurs, ce bâtiment permettra aux routards d’admirer une architecture hors du commun. En effet, il combine les techniques artistiques ouzbèkes et musulmanes.

S’aventurer sur les montagnes de Tchimgan et Beldersaï en Ouzbékistan

Mis à part la découverte des lieux culturels, les globe-trotters pourront s’aventurer dans de nombreuses stations de ski. Celle de Tchimgan fait partie des incontournables. En effet, elle est idéale pour les amateurs de sport d’hiver. Mais également pour un séjour de ski en famille. Cet endroit propose divers itinéraires et plusieurs types de difficultés. Les débutants trouveront, par exemple, un ski-piste prolongé jusqu’à 1 500 m. Lequel dispose d’un ascenseur corde de remorquage. Par contre, ceux qui ont un niveau intermédiaire s’exerceront sur la piste de ski pour le slalom. Celle-ci est prolongée jusqu’à 900 m, et est équipée de télésiège.

Par ailleurs, il faut savoir que la meilleure saison pour skier sur ce site d’exception est du 20 décembre au 5 avril. Durant cette période, la neige s’avère être sèche. En outre, le complexe de ski de Beldersaï est à ne pas manquer. Situé à 4 km de Tchimgan, celui-ci est idéal pour les professionnels. En effet, la pente peut atteindre jusqu’à 30 °.

Passer ses vacances en montagne en hiver et en été

Passer ses vacances en montagne en hiver et en été

Quand on parle de vacances, on s’imagine souvent sur une plage de sable fin face à la mer, en train de siroter un cocktail. Mais il n’y a pas que sur une plage que l’on peut profiter de ses vacances. Un moyen de changer d’air serait de passer des vacances en montagne. Que ce soit en été ou en hiver, la montagne réserve en effet des surprises fort attrayantes. Alors, pour des vacances réussies, pourquoi ne pas opter pour une destination à la montagne ?

La montagne en hiver

En hiver, la montagne se pare de son manteau de neige. Le paysage montagnard dévoile alors des paysages sublimes et immaculés. De nombreuses activités peuvent alors être effectuées. Evidemment, il y a le ski proposé par de nombreuses stations de ski, qui est quasiment incontournable lors des vacances d’hiver en montagne.

Mais à part le ski, il est aussi possible de profiter de la quiétude des chalets d’hiver. Comment ne pas se laisser tenter par un confortable canapé au coin du feu tout en contemplant le paysage, une tasse de chocolat chaud à la main ? La plupart des hébergements en hiver proposent également des spa pour pouvoir se relaxer et se détendre.

Un été à la montagne

skateboard électrique tout terrain,

Durant l’été, la montagne laisse découvrir un tout autre paysage avec ses forêts, ses lacs et ses rivières. Ces derniers sont effectivement dégelés en été, ce qui permet de profiter d’activités telles que le pédalo et le une balade en péniche. Les amateurs de sensations fortes pourront, quant à eux, opter pour du rafting.

Le paysage estival de la montagne est verdoyant. Il est donc intéressant de pouvoir le découvrir en faisant des randonnées à pieds ou en VTT. C’est également l’occasion de découvrir ou de redécouvrir les plaisirs du skateboard électrique tout terrain, tout en parcourant les paysages montagnards.

Le skateboard électrique tout terrain est construit avec les meilleures pièces. Il peut glisser sur l’herbe, le sable de plage, les surfaces de terrain inégales ou pauvres. La batterie au lithium LG 36V-11Ah haute puissance vous offre une portée allant jusqu’à 25 km par charge, une vitesse de pointe jusqu’à 35 km / h sur tout type de terrain, en fonction du poids du cycliste et de ses compétences.

Rouler sur un skateboard dans des paysages accidentés n’est pas naturel au départ, mais si vous avez l’habitude de rouler à grande vitesse, c’est une expérience palpitante. Par rapport aux skateboards de rue ordinaires, ils ont une plus grande capacité de tenue de route, ce qui améliore l’adaptabilité du terrain et le rend plus pratique dans diverses conditions routières.

 

Quelques raisons d’aller en Bolivie

Quelques raisons d’aller en Bolivie

Voyager dans le pays le plus authentique du globe, en Bolivie est motivé par la soif de découvertes. Découvrir quelques endroits remarquables et la richesse héritée des cultures indiennes. Les paléontologues amateurs s’intéresseront au site archéologique de Tiwanaku. Du site se trouvant à 3 500 m d’altitude. Il fut le poumon de la civilisation pré-colombienneTiwanaku. Ce peuple a siégé sur les rives du lac Titicaca dès le XIIe siècle av. J.-C. Et il vivait d’agriculture, de pêche et d’élevage.

Mais ce même peuple a développé de nouvelles techniques. Comme la construction de routes et de bâtiments et de l’irrigation. Les visiteurs y remarqueront encore des vestiges des édifices de l’ère Tiwanaku. Non loin de là, le musée régional de la culture tiwanacote, bâti en 1993. Il renferme une collection de 3 500 pièces, composées de pierreries, de métaux et d’objets en céramique.

Salar d’Uyuni,le site le plus visité de la Bolivie

Le salar d’Uyuni, comme son nom l’indique, est un vaste désert de sel. Il s’étend sur 10 582 km2, qui plus est, niché à 3 658 km d’altitude. Il est localisé sur les hauts plateaux boliviens, notamment dans le sud-ouest. Mais il n’y a pas que des sels de bore, il y a aussi des chlorures, des carbonates, des sulfates de sodium, du potassium, du magnésium et du lithium.

Comme site touristique, c’est l’un des plus connus du pays. Il est quasi impossible d’imaginer un voyage en Bolivie sans inclure le fameux salar d’Uyuni. Et c’est un endroit où les aventuriers assisteront à un spectacle qu’ils ne verront nulle part ailleurs. C’est bien dans cette partie désertique de la Bolivie. En effet, la scène est tout simplement fabuleuse. Quand le soleil se mire sur la surface de la plaine saline, ses rayons provoquent un éblouissement éclatant. Cela nécessite le port de lunettes contre soleil haute protection.

L’île désertique d’Incahuasi, une destination hors du commun

La Bolivie continue à séduire les bourlingueurs, attirés par ses innombrables lieux d’intérêt. Toujours sur les hauts plateaux du sud-ouest du pays, les voyageurs seront enchantés par  la beauté d’Incahuasi. Du nom qui signifie « la maison de l’Inca » en quechua. C’est une colline entourée par le désert de sel bolivien qui, temporairement et quelques jours dans l’année, se transforme en île. Et ce, lorsque l’eau couvre l’étendue saline. Les vacanciers qui sillonnent la région ne manqueront pas de faire un détour vers cette destination devenue très prisée.

Des centaines de cactus recouvrent cette île désertique de corail. Ces espèces atteignent 4 m de haut, parfois même 12 m. Étant donné que leur croissance est de 1 cm par an environ. La faune qu’on peut voir sur l’île est le vizcacha. Une sorte de lapin andin de la famille des chinchillas. Pour finir, des chemins sont aménagés pour faciliter l’escalade vers le sommet. D’où les routards auront le loisir d’observer l’immensité du désert salin.

 

Vivre une aventure unique en Iran durant les vacances

Vivre une aventure unique en Iran durant les vacances

Iran est un pays d’Asie de l’Ouest. Il partage la frontière avec l’Irak, l’Afghanistan, la Turquie et quelques autres pays. On l’appelle aussi la Perse. Il fait toujours rêver les voyageurs grâce à son patrimoine historique à couper le souffle. Ses paysages variés à savoir montagnes, déserts, plages,… ne sont pas en reste. Même s’il n’est pas la destination la plus accessible, elle est l’une des plus passionnantes.

Les lieux incontournables à voir en Iran

L’Iran est un pays montagneux du Moyen-Orient. Il est constitué de magnifiques lieux qui sont incontournables à visiter durant les vacances. On peut citer par exemple l’Ispahan qui est une ville bleue. Dans laquelle s’exprime toute la splendeur architecturale perse. Entre autres la grande place, le somptueux palais Ali Qâpou, la porte du grand bazar Qaisarieh, les mosquées de Sheikh Lotfollah et de l’Imam, avec son dôme et ses 4 minarets. Puis, on a Mashhad, une ville sainte de la plus haute importance dans la religion chiite. C’est le lieu le plus sacré d’Iran. Après, il est nécessaire de voir le château de Khorramabad appelé Falak-ol-aflak considéré comme le plus beau des châteaux d’Iran. Son nom signifie le paradis des paradis.

Mais, il ne faut pas oublier le Téhéran qui est la capitale. On peut y découvrir le palais Niavaran, le Musée national, le Palais du Golestan, des parcs et des jardins. Enfin, parmi les lieux incontournables se trouve aussi Shiraz, la capitale culturelle de l’Iran. C’est la ville des poètes et des philosophes. On peut visiter le jardin botanique classé au patrimoine culturel iranien, la citadelle de Karim Khan, les tombeaux de Hâfez et Saadi et les vitraux de la mosquée Nasir-ol-Molk.

Préparer un voyage en Iran

Pour pouvoir séjourner en Iran durant les vacances, il faut bien se préparer. Il est nécessaire tout d’abord d’avoir un visa touristique qu’il faut demander auprès de l’Ambassade d’Iran. Puis, il faut avoir une assurance voyage. Ce qui distingue Iran des autres pays c’est que si vous envisagez d’y prendre des vacances, vous devriez respecter la loi en vigueur dans les lieux publics. Pour les vêtements par exemple, les hommes doivent se couvrir les jambes et les bras. Quant aux femmes, elles doivent mettre du foulard pour couvrir les cheveux, le cou et le décolleté. On doit porter ce foulard dès la descente de l’avion, 10 minutes avant l’atterrissage pour les compagnies iraniennes.

Si vous voyagez en couple, en Iran, il est interdit de montrer de signe d’affection. Il faut donc éviter les bisous, les accolades, même se tenir la main. Il faut également savoir que la consommation d’alcool est totalement interdite dans ce pays. Coté hébergement, l’Iran dispose de toute la gamme classique d’hôtel, des hôtels de luxe à Téhéran et sur le golf persique ainsi que des hôtels bon marché et des guesthouses dans la plupart des villes. En termes de sécurité, Iran est un pays sûr surtout dans la ville de Téhéran et les villes touristiques comme Shiraz ou Ispahan. Mais vous pouvez quand même opter pour des voyages privés guidés Iran si vous avez un peu de doute.

 

Le Japon et ses merveilles

Le Japon et ses merveilles

S’il vous est permis quelques jours de vacances et que vous aimeriez bien changer d’airs et découvrir les merveilles et les délices d’ailleurs, alors profitez pour vous rendre au Japon. Ce pays aux milles délices vous bercera et vous donnera des raisons de l’aimer.

Les merveilles du Japon

On pourrait en citer des milliers tellement elles sont nombreuses, mais voici les détails qui ne vous échapperont guère une fois sur les lieux : la propreté, la politesse, la sécurité, le paysage, le patrimoine gastronomique, et la culture.

La propreté : au Japon, c’est comme une devise. Vous ne trouverez aucun détritus qui traîne sur les sols, même dans les moyens de transports. Le service d’hygiène est des plus actifs dans ce pays. C’est vraiment génial. Un travail en symbiose et un accord parfait avec le timing de déplacement des transports.

La politesse : cela va bien au-delà des personnes. Au Japon les règles sont respectées à la lettre voir les coutumes ici . Ce n’est pas de la discipline dictatoriale bien au contraire, c’est de la pure bienséance.

La sécurité : il n’existe pas meilleur endroit pour se sentir en sécurité. Vous ne le croirez peut-être pas, mais dans ce pays, si vous avez égaré quelque chose, il y a 98% de chance que vous le retrouviez aux objets trouvés.

Le paysage : vous vous croirez au paradis en traversant les paysages magnifiques de ce pays : rizières, montagnes, eaux turquoise, plages sauvages de sable blanc, etc. C’est une pure merveille !

Le patrimoine gastronomique : il est connu que la cuisine japonaise est excellente, mais ce que vous découvrirez comblera entièrement ces dires. Apprenez à cuisiner du riz de multiples façons et savourez les plaisirs d’une restauration typiquement japonaise.

La culture : Le Japon est l’un des pays qui lie parfaitement tradition et modernité. Vous avez la possibilité de découvrir des évènements propres aux japonais comme le tournoi des sumos, les feux d’artifice aux hanabi, etc.

Le whisky japonais 

Sur les quatre meilleurs whiskies au monde, deux sont japonais, preuve que les Japonais sont très implantés dans ce domaine. Ils sont commercialisés à l’échelle mondiale et s’arrache comme des petits pains. Si le hisky japonais fait autant de désireux c’est d’abord parce qu’il garde l’empreinte de son histoire, mais aussi parce qu’il est accessible à toutes les bourses.

Partir en excursion dans les Calanques

Partir en excursion dans les Calanques

Le Massif des Calanques est constitué par des couches de calcaire blanc de 400 m d’épaisseur. Vous pouvez y trouver lors des excursions dans les Calanques de nombreux fjords et des vallées marines qui sont émergés partiellement dans la mer. Mis à part la découverte que vous réservent ces Calanques, vous pouvez également profiter de ces instants pour vous adonner à d’autres activités qui vous garantissent plaisir, détente et dépaysement.

Une randonnée dans les Calanques

Pour partir à la découverte des Calanques de Marseille, vous pouvez partir à pied. Que vous soyez solo, entre amis ou en famille, enfilez vos chaussures de marche pour explorer ces sentiers balisés à pied. On peut vous proposer plusieurs circuits pour cette découverte et si vous n’êtes pas un grand sportif, évitez de prendre un circuit qui va durer toute une journée. Optez pour la visite à pied sur la Calanque de Sugiton qui est la calanque qui est la plus proche. Cette excursion vous fera près d’une heure de marche. Pour ces excursions dans les Calanques à pied, vous aurez l’occasion d’apprécier les paysages particuliers entre les falaises et les criques. Ce circuit peut également intégrer des activités comme l’escalade ou la baignade.

Une excursion en bateau

Si vous avez déjà visité les Calanques à pied, vous pouvez opter pour une des excursions dans les Calanques à bord d’un bateau. Vous allez pouvoir découvrir autrement ces massifs et vous allez être subjugué par la beauté de paysages pittoresques de la côte. Pour cette balade en mer, vous pouvez prendre les bateaux à moteur ou un catamaran en location d’une demi-journée ou d’une journée en fonction de vos besoins. Cette exploration vous permettra également de faire des séances de plongée, de baignade et de bronzage. Pour une autre découverte, vous pouvez également louer un bateau en soirée pour admirer le coucher du soleil autour des îles du Frioul.

Les activités dans les Calanques de Marseille

Même si le but de ces excursions dans les Calanques est de vous faire découvrir la beauté du massif, vous pouvez vous consacrer quelques minutes pour vous adonner à d’autres activités. Tout le monde y trouvera son compte. Vous pouvez faire de l’escalade que vous soyez débutant ou avancé. Vous aurez à vos côtés des moniteurs qui pourront vous encadrer. Si vous êtes un passionné de la plongée, vous pouvez également profiter de ce passage dans les Calanques de Marseille pour découvrir les fonds marins de la Méditerranée. Si vous n’avez pas encore fait de la plongée, c’est une occasion de vous offrir votre baptême. Au cas où vous vous arrêteriez à la Calanque de Cassis, vous pouvez aussi vous adonner au kayak ou au canyoning.

Pour ces excursions dans les Calanques, prévoyez une provision d’eau et de nourriture suffisante. Dans cette zone, il est rare de tomber sur des points d’eau. Durant cette exploration aussi, il n’est pas très conseillé d’allumer le feu, car vu les conditions arides dans cette zone, ce geste peut être dangereux.

 

Ville du port Sihanoukville au Cambodge

Ville du port Sihanoukville au Cambodge

Située au Sud du Cambodge du côté du golfe Thaïlande, Sihanoukville se trouve à environ 240 km au sud de Phnom Penh. Celle-ci en effet est l’une des quatre villes du Cambodge et la plus jeune ville du pays. Sihanoukville est le seul port en eau profonde du pays. Elle est aussi une grande station balnéaire de la région.

Histoire de Sihanoukville

Avant 1954, tous les commerces maritimes au Cambodge se sont passés principalement sur le Mékong. Après le retrait de l’armée française de l’Indochine à la fin des années 1950, ce pays a immédiatement pensé à construire un port dans la ville de KampongSom. Et ce, afin d’exploiter les avantages de la zone maritime en eau profonde. Aussi, de créer des conditions favorables à l’entrée et la sortie des navires de commerce…

Lorsque le port en eau profonde a été achevé en 1964, KampongSoma été rebaptisée roi Norodom Sihanouk, en l’honneur à cet ancien roi du Cambodge. Ce roi en effet ne se considérait pas comme le « roi » dans le sens ordinaire de la monarchie. Il s’identifiait comme le « chef national » dans le sens de la démocratie.

Sihanoukville et sa perspective du développement touristique

La ville de Sihanouk couvre une superficie de 868 km². Et elle est entourée par de longues plages avec des palmiers et plus d’une dizaine d’îles. On peut aussi y trouver des forêts primaires à l’ouest et au sud de la ville. Ainsi que le port de commerce se trouvant au Nord-Ouest. D’autres centres commerciaux qui se retrouvent sur une colline proche du centre de la péninsule se réunissent lors d’une zone d’activités. Une réunion destinée à promouvoir la filière du tourisme dans la région. En 2008, on a estimé que la population de Sihanoukville était de 199.902 habitants.

Au début des années 1990s, les Khmers rouges ont assassiné les premiers visiteurs internationaux à Sihanoukville. Au XXIe siècle, les touristes internationaux  est de retour à Sihanoukville pour découvrir sa beauté paradisiaque. Comme la mer bleue, du sable blanc et du parc national de Ream.

Aujourd’hui, Sihanoukville n’est plus seulement une ville portuaire comme elle a été créée à l’origine. Mais, elle devient une ville touristique charmante du Cambodge. Avec son parc écologique et ses plages du sable blanc, des palmiers et des îles bleues d’azur à l’eau claire qui attirent de plus en plus de touristes.

En effet, Sihanoukville est donc l’un des sites incontournables d’Asie du Sud-Est. Si un jour vous arrivez dans cette région, ne ratez pas la baie d’halong, une des Sept Merveilles du monde ! Pour en profiter au maximum, prenez une croisière avec la jonque bhayaclassic!